Vous êtes ici :

KERVEIZA

1 rue de Louvain – BP 40319 – 35703 RENNES CEDEX 7
Tél. 02 99 63 20 23
Fax 02 99 36 82 14
kerveiza@lespepba.org

Fondé en 1978, KERVEIZA est un établissement médico-social de l’association les PEP Bretill’Armor. Il est spécialisé dans l’accueil et l’accompagnement des enfants et jeunes déficients auditifs et/ou des enfants et jeunes présentant des troubles sévères du langage, avec ou sans troubles associés.

KERVEIZA accompagne également les personnes qui présentent une surdicécité.

Au total, Kerveiza accompagne plus de 150 enfants par an. Nos services interviennent à Rennes et son agglomération, ainsi que dans tout le Sud du département d’Ille et Vilaine.

Kerveiza propose une palette de services afin de répondre au mieux aux besoins des enfants, des jeunes et de leurs familles, tout en s’inscrivant dans un réseau partenarial.

De l’âge de quelques mois au jeune adulte, les dispositifs mis en œuvre contribuent au développement de la communication, au soutien de l’inclusion sociale, scolaire et professionnelle de chacun.

Chaque accompagnement est personnalisé et défini en co-construction avec les jeunes concernés et avec leurs parents ou responsables légaux. Les différents choix de communication sont respectés. L’établissement attache une importance particulière aux modalités de participation des personnes, qu’elles soient individuelles ou collectives.

Pour mener son action, l’équipe interdisciplinaire de KERVEIZA s’appuie sur les valeurs fortes qui s’inscrivent dans une démarche éthique.

La place des personnes accompagnées

Kerveiza affirme que la famille est le premier éducateur naturel de l’enfant. L’autorité parentale conférée aux parents ou aux représentants  légaux par la société leur donne la responsabilité entière de l’éducation de leur enfant. Les professionnels apportent leurs compétences au service des jeunes. Les jeunes et les familles peuvent également être une ressource pour d’autres personnes.

L’action de Kerveiza est fondée sur la réponse aux besoins spécifiques et complexes des jeunes.

Kerveiza affirme aussi que tout  jeune en capacité d’exprimer ses besoins doit être entendu et reconnu dans l’expression de ceux-ci.

Le respect et la reconnaissance des personnes accompagnées

Chaque enfant ou jeune accompagné, chaque famille est à reconnaître dans toute sa singularité. Sans éluder les difficultés propres à chacun, Kerveiza reconnaît à chaque personne accompagnée ses compétences et son potentiel. Il appuie son action sur ceux-ci.

La citoyenneté

L’apprentissage de la citoyenneté et l’inscription dans la société sont considérés comme des éléments constructeurs de la personne. Kerveiza réaffirme la nécessité d’inscrire son action dans une dimension inclusive dans l’environnement de la personne, où prennent place toute la diversité sociétale, culturelle et les règles en vigueur.

Une approche globale de la personne

L’attention est portée à l’enfant, au jeune dans sa globalité. Ainsi les professionnels de Kerveiza travaillent dans une dynamique d’équipe interdisciplinaire avec les parents, leurs enfants et leur environnement.

Pour faire vivre cette démarche éthique, les professionnels de Kerveiza interrogent régulièrement leur pratique par des réflexions et formations soutenues par des personnes externes. Il inscrit ainsi sa mission dans une démarche de bientraitance sur la base des valeurs de l’association et du projet d’établissement.

Kerveiza ne propose pas un parcours mais autant de parcours que de projets personnalisés. D’année en année il reste à l’écoute des demandes, élargi ainsi ses partenariats, innove si besoin.

L’accès au CAMSP est direct et ne nécessite pas d’orientation de la Commission de Droits et de l’Autonomie des Personnes en situation de Handicap (CDAPH).

Suite à une demande, une première rencontre et une première consultation sont alors proposés. Un bilan d’amission permet d’évaluer les besoins et d’envisager les possibilités d’accompagnement.

Le service travaille avec un réseau partenarial afin d’orienter les personnes vers les solutions de réponses les mieux adaptées en fonction des besoins exprimés.

L’orientation vers l’IES ou le SSEFS est prononcé par la (CDAPH).

L’admission vers le service est prononcée en fonction des critères de priorisation liés aux besoins d’accompagnement et aux capacités du service. On constate pour le SSEFS un délai moyen d’admission de dix-huit mois.

Une équipe interdisciplinaire à l’écoute des besoins

Pour Kerveiza l’interdisciplinarité est une richesse, qui garantit une ouverture de pensée et d’analyse à partir de plusieurs disciplines. L’interdisciplinarité est un travail d’équipe où l’apport de chacun est dicté par les exigences de la situation. Chaque membre de l’équipe accepte de subordonner son autonomie professionnelle aux besoins de la personne accompagnée.

L’équipe interdisciplinaire est composée :

De médecins (ORL, spécialisés dans la surdité ou les troubles sévères du langage, pédiatre ou pédopsychiatre). Chaque médecin est soumis au code déontologique. Ils ont en charge le suivi, la coordination des soins en interne comme en externe et sont un appui technique et thérapeutique pour les différents intervenants.

Des psychologues sont à l’écoute des besoins des familles et interviennent auprès des enfants et jeunes. Elles veillent à ce que le développement psychoaffectif de ceux-ci soit le plus harmonieux possible. Les psychologues favorisent également le questionnement des équipes et la distance nécessaire au travail d’accompagnement.

Une psychomotricienne porte une attention particulière au corps, à ses manifestations ou difficultés. Elle propose des suivis en individuel ou en groupe au moyen de diverses médiations corporelles dans un objectif d’épanouissement global de l’enfant.

Des orthophonistes interviennent dans l’éducation de la parole et de la discrimination auditive des enfants déficients auditifs, soutiennent l’appropriation de la langue française pour les enfants déficients auditifs et pour ceux qui présentent des troubles sévères du langage, peuvent intervenir dans le domaine logico-mathématique lorsque nécessaire. Ils développent les compétences en communication quel que soit le moyen employé.

Une ergothérapeute participe aux bilans et aux évaluations des jeunes. Elle peut assurer des suivis individuels. Elle apporte ses compétences aux jeunes, aux familles et aux autres professionnels dans son domaine. Elle intervient particulièrement sur le domaine des logiciels et des matériels de compensation, dans la mise en place d’outils ou de techniques adaptées à l’accompagnement des jeunes.

Des enseignants CAPEJS (Certificat d’Aptitude Pour l’Enseignement des Jeunes Sourds) et des enseignants spécialisés de l’Education Nationale sont chargés d’accompagner les enfants et jeunes dans leurs apprentissages scolaires en référence aux programmes officiels de l’Education Nationale. Ils adaptent leur pédagogie avec le souci de répondre aux besoins spécifiques de chacun dans le cadre d’un enseignement spécialisé ou de remédiations pédagogiques. Ils travaillent en coéducation avec les enseignants d’accueil.

Des interfaces de communication (Langue des Signes Française) et des codeurs (Langage Parlé Complété) accompagnent les élèves dans le cadre de contextes très variés. Ils adaptent leurs interventions dans un souci pédagogique.

Une équipe éducative réalise un accompagnement éducatif de la petite enfance à l’âge adulte. Elle contribue à l’évolution de chacun dans son développement intellectuel et social. Les éducateurs mettent en œuvre des accompagnements collectifs ou personnalisés.

Des assistantes sociales accueillent, informent sur l’accès aux droits et prennent en compte les difficultés sociales et familiales si nécessaire. Elles accompagnent les jeunes en encourageant leur autonomie, les soutiennent dans leurs démarches d’orientation.

Un service administratif et comptable est chargé de l’accueil, de la transmission des informations, de la tenue et de la confidentialité des dossiers, de la gestion administrative et financière.

L’équipe de direction met en œuvre le projet éducatif, pédagogique et thérapeutique de l’établissement. Elle est garante des projets personnalisés des personnes accueillies et déploie les moyens nécessaires à l’activité de l’équipe dans son ensemble. Elle impulse une réactualisation régulière du projet d’établissement pour que l’action de Kerveiza reste au plus près des besoins des personnes. Elle s’inscrit dans un réseau large et, à l’écoute des évolutions environnementales, vise le développement de l’établissement.

Directrice : Delphine BECAM
Chef de Service : Céline NOYAU
Chef de Service : Elise GUYOT
Assistante de Direction : Chrystèle LOUIS
Accueil : Carine BURBAN

CAMSP
Assistante Sociale Coordonnatrice : Sylvie BOILLOT
Secrétariat : Lindsay DEMAS

SEES / SSEFS 1er degré
Secrétariat : Lindsay DEMAS

SPFP / SSEFS 2nd degré
Secrétariat : Chrystèle LOUIS

Un Centre d’Action Médico-Social Précoce (CAMSP) spécialisé pour enfants sourds de la naissance à 6 ans.

Le CAMSP est financé à 80% par l’Assurance Maladie et à 20% par le Conseil Départemental au titre de la Protection maternelle et Infantile.

Un Service de Soutien à l’Education Familiale et à la Scolarité (SSEFS) qui peut intervenir dès l’âge de 3 ans et jusqu’à la fin de la scolarité (20 ans) pour les enfants et jeunes sourds ou présentant des troubles sévères du langage.

Le SSEFS est financé à 100% par l’Assurance Maladie.

Un Institut d’Education Sensorielle (IES) comprenant une Section d’Education et d’Enseignement Spécialisé (SEES) ainsi qu’une Section de Première Formation Professionnelle (SPFP), pour des enfants et jeunes sourds ou présentant un trouble sévère du langage. Accompagnement de 6 à 20 ans.

L’IES est financé à 100% par l’Assurance Maladie.